Informations sur les punaises diaboliques

Informations sur les punaises diaboliques pentatomidae

La punaise diabolique ou la punaise marbrée brune (Halyomorphahalys), simplement connue comme la punaise puante fait partie de la famille des insectes Pentatomidae originaire de Chine, du Japon et de Taïwan. Elle est considéré comme un parasite agricole et a affecté les récoltes des États-Unis depuis qu’elle a été accidentellement introduite dans ce pays il y a deux décennies. Elle peut être facilement identifiée par son corps en forme de bouclier qui est large et long. Avec peu de prédateurs naturels en Amérique du Nord, ce parasite s’est répandu rapidement aux États-Unis, mais aussi dans d’autres pays où il présente également une grande menace pour les cultures de tous les types. Vu qu’il n’est pas un mangeur difficile, il peut facilement affecter les cultures de vergers, les petits fruits, les raisins, les légumes et les plantes ornementales pendant chaque saison de croissance.

Informations sur les punaises diaboliques pentatomidae

Description et distribution des punaises

Les individus adultes peuvent atteindre 1,7 cm (0,67 po) de long, ainsi que large, en ayant la forme de bouclier caractéristique de la punaise puante. Ils sont colorés en différentes nuances de brun avec des marques grises, blanc cassé, noir, cuivre et bleuâtre. Ils ont des taches de perforations colorées cuivrées ou bleuâtres (petites dépressions arrondies) sur la tête. Le nom «punaise puante» désigne les glandes odoriférantes situées sur la face dorsale de l’abdomen et sur la face inférieure du thorax. Leurs œufs sont elliptiques, jaune clair à jaune-rouge avec des épines minuscules formant des lignes fines. Ils sont attachés, côte à côte, à la face inférieure des feuilles en masses de 20 à 30 œufs.

La punaise marbrée brune à cinq stades nymphaux et sa taille varie de 2,4 mm à 17 mm. Contrairement aux adultes qui peuvent se confondre très bien avec l’écorce, les nymphes sont plus colorées avec rouge et noir. Dans la première étape où elles ont un aspect de tique, les punaises ne sont pas très actives et restent autour de la masse d’œufs éclos. Les nymphes sont caractérisées par des yeux rougeâtres foncés et un abdomen rouge jaunâtre qui est également rayé de noir et des antennes colorées en noir avec des bandes blanches.

Cet insecte est originaire de Chine, du Japon et de Taïwan, mais a également été introduit dans d’autres pays à cause des caisses d’emballage expédiées de ces pays. Vu que ces insectes sont capables de survivre longtemps en conditions chaudes ou froides, cela leur a permis d’entrer relativement facilement aux États-Unis ou dans d’autres comtés, car ils ont survécu aux moyens de transport utilisés. Actuellement, il y a beaucoup de populations de punaises car le climat aux États-Unis est idéal pour leur reproduction. En conditions optimales, une punaise adulte se développera dans les 35 à 45 jours après l’éclosion. Dans les climats plus chauds, plusieurs générations peuvent se reproduire chaque année, ce qui peut aller de deux générations dans des États comme Virginie à six générations dans des États comme Californie, Arizona, Florida, Louisiane et Texas. Actuellement, il ne semble pas y avoir de facteurs limitatifs environnementaux qui ralentissent leur distribution aux États-Unis. Ce sont également des insectes extrêmement mobiles, capables de se déplacer d’un hôte à l’autre sans perturber leurs processus de reproduction, car ils deviennent une espèce envahissante avec une expansion rapide en Amérique du Nord et en Europe.

A la suite de l’introduction accidentelle et la découverte initiale des punaises à Allentown, Pennsylvanie, USA, cette espèce a été détectée en 41 états et dans le District de Columbia aux Etats-Unis. Il y a également des populations isolées en Suisse, en France, en Italie et au Canada. On a également signalé des détections récentes en Allemagne et au Liechtenstein. La niche écologique indique que la zone d’invasion adaptée aux punaises diaboliques est assez étendue dans le monde entier, donc il faut prendre des mesures préventives de manière rigoureuse en ce qui concerne ce ravageur.

La punaise diabolique en tant qu’un parasite – les effets agricoles

Cet insecte a plus de 100 plantes hôtes signalées. Il est largement considéré comme une espèce arboricole et on peut souvent le trouver parmi les boisés. De telles plantes hôtes sont importantes pour le développement ainsi que pour les populations de soutien, surtout pendant la propagation initiale dans une région. On a détecté les dégâts aux pommes et aux poires aux États-Unis pour la première fois à Allentown, en Pennsylvanie, et à Pittstown, au New Jersey. Les pêches, les nectarines, les pommes et les poires d’Asie sont fortement attaquées. Les blessures d’alimentation provoquent des zones déprimées ou enfoncées qui peuvent devenir chat-face a fur et au mesure que le fruit se développe, ce qui rend le fruit non commercialisable, en raison de son manque d’apparence fraîche. Des dégâts similaires se produisent dans les légumes-fruits tels que les tomates et les poivrons, bien que fréquemment plus tard dans la saison. L’alimentation peut provoquer l’échec des graines à se développer dans des cultures telles que le maïs ou le soja. On a également trouvé la punaise puante se nourrissant de mûres, de maïs sucré et de maïs de grande culture.

Il est également connu pour provoquer des réactions allergiques (rhinite et/ou conjonctivite) chez certaines personnes sensibles à l’odeur des punaises (un aéroallergène). Ces produits chimiques sont produits par les glandes dorsales. Les personnes sensibles aux odeurs de cafards et de coccinelles sont également touchées par la BMSB. De plus, si les insectes sont écrasés ou touchent la peau exposée, ils peuvent produire une dermatite au point de contact. Ceci est particulièrement important en ce qui concerne les travailleurs agricoles qui cueillent des fruits et des légumes.

La lutte contre ce parasite s’est avérée assez difficile du fait qu’ils développent une résistance à certains insecticides. De plus, vu que ces insectes sont mobiles, et qu’une nouvelle population peut s’envoler après que la population résidente a été tuée, il est presque impossible d’en éliminer définitivement. Au fur et à mesure que de nouvelles populations retournent dans la zone, ou que la population existante se déplace simplement vers des zones non affectées, la punaise diabolique s’est révélée être une nuisance, en particulier pour les agriculteurs.

Plusieurs espèces d’araignées ont attaqué les œufs ainsi que les punaises vives. Les cloportes mangent des œufs de punaises. Cependant le cafard de la roue est le prédateur le plus vorace et attaque les œufs ainsi que les punaises adultes plus régulièrement. Cependant, l’utilisation d’autres insectes comme un moyen de dissuader les insectes puants ne peut pas être la plus efficace méthode. L’exclusion mécanique est la meilleure méthode d’empêcher les punaises d’entrer dans les maisons et les bâtiments. Les fissures autour des fenêtres, des portes, du bardage, des tuyaux de service, derrière les cheminées, et sous le fascia en bois et les autres ouvertures doivent être scellées avec de la silicone de bonne qualité ou du mastic silicone-latex. Il faut réparer ou remplacer les écrans détruits sur les portes et les fenêtres.

Les applications extérieures d’insecticides peuvent offrir un certain soulagement mineur contre les infestations où la tâche de sceller complètement l’extérieur est difficile ou impossible. Malheureusement, vu que les insecticides sont brisés par la lumière du soleil, l’effet résiduel du matériel sera peu a peu diminué et ne pourra pas tuer les insectes au-delà de plusieurs jours ou d’une semaine.

Les nuisances sont particulièrement problématiques dans les zones rurales et ont été signalées en nombreuses régions urbaines et métropolitaines. À l’automne, la punaise puante se déplace vers des structures, souvent par milliers en générant de nombreuses plaintes. À l’instar des répercussions sur les producteurs commerciaux, les propriétaires subissent également des dégâts aux jardins potagers et fruitiers de la cour. C’est pourquoi il faut appliquer des mesures préventives très tôt, dans l’espoir qu’une infestation de punaises diaboliques peut être évitée.

Avez-vous des questions?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POSER UNE QUESTION