Informations sur les fourmis

Informations sur les fourmis formicidae

Les fourmis sont des insectes de la famille Formicidés et, ensemble avec les guêpes et les abeilles, forment l’ordre Hyménoptère. Elles ont évolué des insectes similaires aux guêpes et se sont diversifiées tout au long du temps; en total, il y en a presque 22.000 espèces dont seulement 12.500 ont été classifiées. On peut les identifier facilement à l’aide de leurs antennes et la structure distinctive comme un nœud qui forme leurs tailles minces.

Informations sur les fourmis formicidae

La diversité, la reproduction et le comportement des fourmis

Vu que les fourmis sont un type social d’insectes, elles sont organisées et se soignent. Elles forment des colonies de différentes dimensions depuis simplement quelques dizaines d’individus jusqu’aux millions, selon le grand ou petit endroit ou elles habitent et mangent, afin d’évoluer.
Les plus grandes colonies sont divisées en types comme “ouvriers”, “soldats” ou “drones”; elles sont bien organisées et contrôlées par “une reine”. Les colonies de fourmis fonctionnent en tant qu’une entité unie et peuvent être décrites comme un super organisme. Les fourmis communiquent entre elles en utilisant des phéromones, des sons et le toucher. Elles attaquent et se défendent en mordant et en piquant (beaucoup d’espèces), souvent en injectant ou en pulvérisant des substances chimiques contre celui qui les attaque.

Le seul endroit où il n’y a pas de fourmis est Antarctique et peu d’îles inhospitalières. Dans les autres parties du monde, il y a au moins une espèce de fourmis. Elles réussissent à vivre dans la plupart des écosystèmes grâce à leur organisation sociale et à leur habileté de modifier les habitats, d’exploiter les ressources et de se protéger. Elles sont également capables de coexister avec d’autres espèces et même de copier les habitudes de celles-ci; on les a étudiées grâce à leur organisation en comparaison avec leur société.

Leurs dimensions sont de 0.75 à 52 mm selon leur espèce. Elles ont des couleurs variées: rouge, noir, vert ou même une nuance métallique. Leur corps est divisé en trois segments distincts: la tête, le mesosoma et le metasoma. A l’aide de leurs antennes elles détectent des substances chimiques, des courants d’air et des vibrations. Elles sont également capables de transmettre et de recevoir des signaux par le toucher tandis qu’elles utilisent leurs mâchoires fortes pour porter de la nourriture, manipuler des objets, construire des nids et se défendre. Leurs pieds sont une griffe crochue tandis que seulement les reines et les males ont des ailes.

Dès que la colonie est établie, la reine fait des œufs continuellement. Les fourmis ont quatre étapes de croissance: l’œuf, la larve, la pupe et l’adulte. Les colonies des fourmis peuvent vivre pour longtemps. Les reines vivent pour trente années tandis que les ouvriers vivent depuis un an jusqu’ à trois ans. Cependant, les males sont plus transitoires, ils vivent moins et survivent seulement pour quelques semaines.

Beaucoup d’espèces de fourmis construisent des nids complexes, mais d’autres sont nomades et ne construisent pas de structures permanentes. On peut trouver ces nids sous le sol et sous les pierres, sur les arbres, sous les buches ou à l’intérieur de celles-ci, dans les tiges vides et même dans les glands. Les matériaux qu’elles utilisent pour la construction incluent le sol et quelques parties des plantes.

Les fourmis exploitent beaucoup de ressources alimentaires différentes en tant que des herbivores indirects, des prédateurs ou des charognards. Quelques espèces de fourmis sont considérées des parasites, surtout celles qui entrent dans les maisons ou leur présence est un ennui. Quelques-unes détruisent les aliments du garde-manger ou les structures intérieures tandis que d’autres détruisent même des récoltes. Il est très important de savoir comment se débarrasser des fourmis de façon efficiente et comment prévenir l’infestation par les fourmis.

Les espèces ordinaires de fourmis considérées des parasites

Les plus ordinaires espèces considérées des parasites sont la fourmi d’Argentine, la fourmi des pavés, la fourmi jaune folle, la fourmi de sucre, la fourmi pharaon, la fourmi charpentière, la fourmi malodorante de maison, la fourmi rouge de feu et la fourmi européenne de feu.

Les fourmis d’Argentine sont classées entre les cent envahisseurs animaux du monde. Une fourmi ouvrière peut atteindre presque 0.16 cm de longueur. Les reines peuvent avoir entre 0.31 cm et 0.63 cm. Elles détruisent surtout les récoltes; en protégeant un parasite appelé puceron contre les prédateurs, les fourmis se nourrissent de leurs excréments qui s’appellent miellat. En étant protégées par les fourmis d’Argentine, les colonies de pucerons détruisent presque toutes les récoltes.

Les fourmis charpentières ont des dimensions différentes: les ouvriers ont 0.63 cm et la reine a 0.84 cm. Elles tendent de creuser dans le bois pour construire leur nid, d’où leur nom, donc elles font beaucoup de dégâts au bois utilisé dans la construction des immeubles.

Les fourmis jaunes folles sont appelées de cette façon à cause de leurs mouvements soudains et violents lorsqu’elles sont dérangées. Elles sont “des prédateurs charognards” et ont une diète variée, une caractéristique des plusieurs espèces invasifs. Les fourmis jaunes consomment beaucoup d’aliments, y inclus des graines, des semences, des arthropodes et de la matière morte comme les cadavres vertébrés. Elles ont eu un impact signifiant sur l’ile de Noel car elles ont tué les crabes du forêt; ainsi elles ont perturbé l’écosystème de l’ile car les crabes creusent des terriers, remuent le sol et le fertilisent avec leurs excréments.

Les fourmis malodorantes de maison ont ce nom a cause de l’odeur désagréable qu’elles émanent quand elles sont écrasées. Elles mangent les aliments, surtout ceux qui contiennent du sucre et d’autres insectes, aussi. Elles font des colonies dedans près des sources de chaleur ou dans l’isolation. Dans les situations sèches et très chaudes, on a trouvé des nids dans les plantes et même dans les couvercles des toilettes. Elles tendent de faire des colonies sous les rochers et a la surface du sol.

Les fourmis rouges de feu font leurs nids dans le sol ou au-dessus du sol dans une structure comme une petite colline, elles peuvent infester les garages et les dépôts. Les fourmis sont les hôtes des parasites et des virus. Elles vivent dans les régions urbaines, surtout dans le cours derrière les maisons, sur les terrains de golfe, dans les lieux de recréation, dans les cours des écoles et dans les maisons. Elles peuvent nuire aux animaux de compagne, détruire l’équipement et l’infrastructure et avoir un impact fort en agriculture.

 

Avez-vous des questions?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POSER UNE QUESTION