Comment se débarrasser des renards

Comment se débarrasser des renards vulpes

Les renards sont des animaux rusés, facilement adaptables et déterminés à garder leur abri établi. Se débarrasser d’une infestation provoquée par les renards peut s’avérer un défi. Vu qu’ils sont capables de manger beaucoup d’animaux trouvés autour de votre cour, comme la volaille ou le petit bétail, les fruits et légumes, et même ce qu’ils trouvent dans vos poubelles, il peut être difficile de faire les renards partir. Vu qu’ils s’habituent facilement, ils ont rarement peur des gens et simplement les associent à une source de nourriture, et ce manque particulier de peur les rend particulièrement gênants pour les agriculteurs et les jardiniers. Selon le degré d’infestation, et si votre problème se réfère à vos animaux mangés ou les terriers que les renards font sur votre propriété, il existe plusieurs méthodes pour les dissuader.

Comment se débarrasser des renards vulpes

Quand il s’agit d’éloigner n’importe quel type de ravageur de votre propriété, vous devez garder à l’esprit que la première mesure qu’il faut prendre est de réduire les chances que le parasite y trouve de la nourriture ou un abri. Vu que les renards sont des mangeurs opportunistes, assurez-vous de bien couvrir vos poubelles ou même de les garder verrouillés s’ils sont dans votre jardin. Assurez-vous également de les nettoyer périodiquement afin d’éviter que les odeurs fortes n’attirent les renards. Il faut également nettoyer votre cour de piles de broussailles, de tas de bois et de tout ce qui pourrait offrir un abri à ces animaux, car ils peuvent facilement construire une tanière dans une cour encombrée. Garder votre propriété propre, élaguer les arbustes et les buissons et ramasser les fruits mûrs tombés sur le sol rendront votre maison moins désirable pour les renards car elle ne leur offrira aucune source de nourriture et aucun abri. Si vous avez un étang ou tout autre type d’eau stagnante, que ce soit dans un vieux pneu ou dans un seau, il vaut mieux s’en disposer.
Si vous avez réussi à éliminer tous ces attractifs de votre propriété et vous soupçonnez toujours qu’il y a des renards, vous devrez le déterminer clairement avant de prendre des mesures de contrôle. La meilleure façon de déterminer si les renards sont présents ou non est d’identifier les dégâts possibles qu’ils provoquent sur votre propriété. Si vous remarquez qu’il manque de la volaille, des œufs ou même du petit bétail, c’est un signe clair qu’ils sont devenus des victimes pour les renards. Un autre signe serait la végétation piétinée de votre jardin, les trous creusés dans votre cour et dans votre jardin, les fruits et légumes mangés ou détruites, et même l’odeur d’ammoniaque qui vient d’eux marquant leur territoire. Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, c’est une preuve claire que vous avez à faire à une infestation de renards.

Attirer et piéger les renards

Quelle que soit la méthode que vous choisissez d’utiliser, prenez en compte que les renards sont des animaux nocturnes et que la plupart de leurs activités ont lieu au crépuscule et à l’aube. Vous pouvez choisir d’utiliser des pièges vivants, des clôtures, des répulsifs électroniques ou chimiques ou même naturels sous forme d’urine des prédateurs. Vous allez trouver ci-dessous des détails sur ces différentes méthodes de contrôle contre les renards.

Les pièges vivants représentent l’une des méthode utilisés pour éliminer physiquement un renard de votre propriété. Parce qu’ils sont des animaux intelligents et prudents avec les objets nouveaux et peu familiers, vous devrez faire attention lors de l’installation d’un tel piège. La première étape consiste à déterminer où le placer. Le meilleur emplacement serait à l’extérieur de leurs entrées. Vous pouvez reconnaître une telle tanière par ses trous fraîchement creusés pour leur servir comme entrées. Ils sont en général creusés près d’une source d’eau et dans un endroit avec une végétation épaisse, ce qui offrirait une couverture pour les renards. Une forte odeur d’ammoniaque est aussi un signe de leur présence car ils l’utilisent comme un moyen de marquer leur territoire.
Après avoir établi l’emplacement du piège, vous pouvez le camoufler avec des branches et d’autres végétaux de votre cour, afin que le renard puisse s’y sentir à l’aise. Gardez à l’esprit de porter des gants lors de la manipulation du piège, pour éviter que votre parfum soit transféré sur celui-ci. Vous pouvez également aider votre piège en plaçant un appât à l’intérieur de celui-ci. L’odeur attirera le renard, et vous pourrez l’attraper. Les appâts susceptibles d’attirer les renards sont ceux qui sont à base de viande et de poisson, mais vous pouvez aussi essayer d’utiliser des œufs et des légumes enrobés de sucre car les renards favorisent les aliments fortement odorants. Il est important de faire en sorte que le renard se sente à l’aise, alors appâter un piège peut prendre quelques jours avant que vous puissiez l’utiliser correctement pour attraper le ravageur. Essayez de déplacer l’appât progressivement vers l’intérieur du piège. Placez-le à l’extérieur du piège la première nuit, au début du piège le suivant, et à la fin du piège, derrière la gâchette, la troisième nuit, pour que le renard se sente en sécurité. Pour éviter d’attraper une créature diurne, il vaut mieux installer votre piège juste avant que le soleil se couche, ce qui est quand les renards sortent pour manger.
De temps en temps, vérifiez votre piège pour voir si vous avez attrapé un renard. Si votre piège a réussi, lorsque vous enlevez le renard, soyez prudent. Portez des gants, tenez-le à une distance adéquate de votre corps et ne mettez pas vos doigts à l’intérieur. Rappelez-vous que le renard peut mordre s’il est agité et porteur d’une maladie grave, telle que la rage. La meilleure chose à faire est de le couvrir avec un tissu, car le renard sera plus calme s’il ne peut pas vous voir. Si ce n’est pas contre les lois locales, déplacez le renard loin de chez vous, dans une zone avec beaucoup de végétation et près d’une source d’eau.
Après avoir manipulé un renard, assurez-vous de vous laver les mains et les bras, même si vous n’êtes pas entrés en contact direct avec celui-ci. Vous devriez également laver le piège avant de le réutiliser, afin d’éviter toute contamination future. Gardez à l’esprit que les renards sont porteurs de parasites comme les tiques ou les puces, ils peuvent également avoir des traces de sang et de fèces dans leur fourrure provenant de morts récentes, il est donc préférable d’être sûr et d’éliminer toute possibilité de contamination.

Pièges pour le contrôle des renards:

Les pièges sont utilisés pour surveiller ou réduire la population d’insectes ou d’autres ravageurs. Ils peuvent être utilisés contre les insectes rampants et volants, les souris, les rats, les chats, les chiens, les serpents ou d’autres ravageurs. Les pièges mécaniques sont idéaux, car ils peuvent être utilisés de manière répétitive.

Les types de répulsifs

Après vous être physiquement débarrassé des renards sur votre propriété, assurez-vous d’utiliser des méthodes répulsives, car les autres renards peuvent facilement prendre leur place. Vous pouvez utiliser des répulsifs de différents types pour vous assurer que ces parasites ne sont pas attirés dans votre jardin et votre cour. Les répulsifs naturels que vous pouvez utiliser sont principalement de l’urine de prédateur, comme le coyote, le couguar ou même l’ours. On les peut trouver sous la forme de granules imprégnés d’urine, qui sont une méthode non toxique et organique pour réduire et souvent éliminer les parasites autour de votre maison. Cette méthode crée l’illusion que les animaux prédateurs sont présents. Lorsqu’un animal détecte l’odeur de son prédateur, son instinct naturel de survie l’oblige à partir et à éviter cette zone. Vous pouvez également utiliser la litière des chats et la disperser autour de vos coups de volaille ou laisser un chiffon imbibé d’ammoniaque près d’eux, afin d’éloigner les renards en raison de l’odeur désagréable.

On peut également utiliser du poison contre les renards, mais cela peut devenir un problème si vous laissez vos animaux libres sur votre propriété. Empoisonner un morceau de viande et le laisser comme appât, ou empoisonner les rats peuvent être une solution, car les renards les mangent et indirectement se font empoisonner. Cependant, gardez à l’esprit qu’il pourrait y avoir des lois dans votre pays qui interdisent l’utilisation du poison, il est donc toujours préférable de repousser les renards, plutôt que de les tuer. Cependant, les répulsifs, qu’ils soient chimiques ou non chimiques, sont considérés comme une solution à plus court terme, car ils disparaissent très rapidement. Pour cette raison, il est recommandé de ne les utiliser qu’en association avec d’autres méthodes d’élimination des ravageurs.

Outre ces répulsifs, on peut également utiliser des appareils électroniques, sous la forme de gicleurs d’eau. L’arroseur effraie les renards avec des éclats soudains d’eau. On peut facilement installer ces types de répulsifs dans les zones autour de votre maison, comme les entrées, près des sentiers ou des poulaillers, et dans le jardin, près des granges ou près des poubelles. Vous devrez le positionner stratégiquement près des zones que vous souhaitez protéger, et si vous voulez couvrir une plus grande surface, vous pouvez installer plusieurs arroseurs, pour vous assurer que chaque zone est atteinte. Lors de son installation, assurez-vous de pointer son capteur dans la direction que le renard pourrait prendre pour s’assurer qu’il sera maintenu à une distance considérable lorsque le capteur détecte son mouvement.

Répulsifs pour le contrôle des renards:

Les répulsifs sont fortement basés sur la création de sensations désagréables exclusivement pour les animaux ou les insectes auxquels ils sont destinés, soit en imitant les caractéristiques d’un prédateur naturel, soit simplement en gardant le ravageur à distance.

Les clôtures

Les clôtures sont une autre option que vous pouvez utiliser pour éloigner les renards de votre propriété. L’installation d’une clôture les empêchera d’entrer, mais vous devrez quand même faire face aux parasites déjà trouvés sur votre propriété. Quand il s’agit d’installer une clôture, assurez-vous de la rendre aussi solide que possible, car les renards sont assez agiles pour grimper à une clôture standard. Vous pouvez utiliser une clôture en fil de fer et assurez-vous de l’enterrer dans le sol, afin d’éviter que les renards ne creusent et n’entrent dans les trous situés sous la clôture. Pour éviter cela, enterrez une clôture en forme de L d’au moins 20 cm de profondeur afin que le renard ne puisse pas la contourner et descendre vers le bas. Vous pouvez peser cela avec des briques avant de le couvrir de terre. Afin d’éviter que les renards ne sautent par-dessus la clôture, vous devriez faire au moins 1,8 m de haut et plier le haut vers l’extérieur. Vous pouvez également choisir de rendre la clôture électrique, car les renards l’examinent habituellement avant d’essayer de sauter dessus. Ainsi, en ressentant un choc, ils sont découragés et s’éloignent. De cette façon, vous pouvez également abaisser la clôture, car elle décourage les parasites plus facilement.
Si vous voulez protéger vos poulaillers, assurez-vous de durcir leurs planchers avec du bois, ou installez une couche de tissu durci. Comme les renards ont d’excellentes habiletés de creuser le sol, et peuvent se faufiler dans des trous relativement petits, il est préférable de protéger votre volaille contre une certaine attaque. Vous pouvez également utiliser un animal de garde, comme un gros chien, ou si vous vivez dans une ferme, même un âne. Ils sont connus pour être agressifs contre les renards, donc ils sont enclins à les chasser immédiatement.

D’autres moyens de dissuader les renards est de les rendre malvenus. S’ils ont trouvé refuge dans votre hangar, vous pouvez également installer des lumières activées par le mouvement ou des alarmes, ou vous pouvez laisser la radio allumée, car les renards préfèrent le silence et l’obscurité, donc ces méthodes créeront un facteur de stress pour les parasites, qui vont choisir de déménager. Peu importe les moyens de contrôle que vous choisissez d’utiliser, vous devez tenir compte de la période de naissance des bébés. Si vous enlevez leurs parents et que les chiots restent seuls, ils mourront de faim et vous devrez aussi faire face à ce problème. Les bébés naissent généralement en mars et en avril et, après neuf semaines environ, ils commencent à sortir de la tanière et accompagnent leur mère à l’extérieur. Assurez-vous que tous les pièges que vous fixez ou que vous appliquez d’autres méthodes de repoussage couvrent aussi les chiots et si les renards se relaient par eux-mêmes, assurez-vous que toute la famille a quitté votre propriété.

Indépendamment de la méthode que vous choisissez d’employer, il est extrêmement important de vous rappeler d’implémenter les changements suggérés dans l’article Prévenir l’invasion de renards. Sinon, l’effort que vous avez pu faire pour enlever un renard de votre propriété aura été vain, car un autre spécimen – ou plus – le remplacera bientôt, désireux de profiter des conditions et des avantages offerts par votre territoire récemment déplacé.

Avez-vous des questions?

  1. J’ai un terrier de renard qui se développe dans mon jardin, or j’ai un chien .Comment éloigner le renard . Qui pourrait le capturer?

    Yvonne Marchal -
    Réponse
    1. Bonjour. Malheureusement, nous n’avons pas d’informations sur les personnes qui peuvent fournir de tels services. Cependant, pour attraper le renard, vous pouvez envisager de poser un piège comme Answer Piège. Il est conseillé de placer le piège dans les zones fréquentées par le renard ou à l’entrée du terrier.

      Nexles -
      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POSER UNE QUESTION